Vincent Forissier, responsable des activités viabilité-sécurité

Vincent Forissier est responsable des activités viabilité-sécurité depuis le 1er avril 2020. Embauché par APRR, il est rattaché au site de Dompierre-sur-Besbre du district d’Auvergne qui exploite l’actuelle RN79 entre les diffuseurs de Chemilly et Digoin.

Avant le projet Axelia, Vincent a exercé le métier de responsable qualité produits dans l’industrie, au sein d’une entreprise de fabrication de moteurs pour poids lourds, bateaux, bus et engins agricoles. Il a souhaité travailler sur le chantier de la future A79 car, originaire de Coulanges, ce projet de mise aux normes autoroutières a pour lui une importance particulière, tant il était attendu sur le territoire.

« Beaucoup de résidents locaux ont perdu quelqu’un de plus ou moins proche sur la RN79. C’est donc important pour moi de participer à la création de l’autoroute A79 qui offrira plus de sécurité. De plus, ce nouveau métier est un challenge personnel. »

Passer de l’industrie aux infrastructures autoroutières n’a pas été un changement en tout point pour Vincent. Ayant déjà des acquis en management d’équipes, c’est toute la technique du domaine de l’exploitation autoroutière qu’il lui a fallu apprendre. Un apprentissage qui se poursuit au quotidien souligne-t-il, avec des collaborateurs qui l’ont très bien accompagné dans sa prise de poste. « Chez APRR, comme chez Eiffage, il règne un esprit de famille, de la bienveillance et une politique d’encadrement qui ont facilité mon intégration. »

En tant que responsable des activités viabilité-sécurité, son travail consiste à planifier les opérations de balisage et à assurer les missions de viabilité courante de l’autoroute, à former et accompagner les agents du district, à suivre les missions de tous les intervenants y compris extérieurs. Il est également chargé de la gestion des interventions sur évènement et de leur suivi. Il participe au pilotage général du site. Le cœur de métier de Vincent reste toutefois la sécurité du personnel et des clients. C’est avec fierté qu’il précise que, depuis la reprise d’exploitation en mars 2020, avec tous les moyens techniques et humains mis en place, le taux d’accidentologie a fortement diminué sur la RN79 entre Montmarault et Digoin. « La mise en service de l’A79 sans accident mortel fait partie de nos ambitions. »


Antoine Bouquet, référent prévention

Antoine Bouquet est référent prévention sur le projet Axelia, plus particulièrement en charge des accueils, et référent covid-19. Sa fonction première consiste à former les nouveaux arrivants sur le chantier à la prévention et aux risques inhérents à leurs missions (environ 500 accueils réalisés par mois). Il a aussi la responsabilité d’auditer la conformité QSE (Qualité Prévention et Environnement) pendant les travaux.

Antoine est titulaire d’un BTS travaux public et génie civil obtenu à Egletons, d’une licence gestion de travaux et encadrement de chantier et d’un master gestion des risques professionnels.
Employé chez APRR de 2015 à 2020, il a participé à la planification du balisage sur la RN79 et a souhaité poursuivre sur le chantier A79. Il a rejoint les équipes d’Eiffage Génie Civil en octobre 2020. Ce changement s’explique par une volonté de passer de l’exploitant au constructeur afin de découvrir, de l’intérieur, la mise en œuvre d’une infrastructure autoroutière.
Dans le cadre de ses missions de référent covid-19, il participe, entre autres, à l’organisation des campagnes de dépistage mises en place par la direction de projet. Son but étant d’adapter ces campagnes aux besoins du chantier. Quatre sessions ont été organisées en un mois et plus de 200 personnes ont ainsi été dépistées. Il est également le point de contact principal de l’ensemble des collaborateurs du chantier pour tous les sujets afférents à la Covid-19 (conseils, assistances, sensibilisations et orientations des cas suspicieux ou contacts, etc.)
Pour Antoine, la réussite de son travail repose sur l’objectif que « chaque individu présent sur le chantier rentre tous les soirs chez lui en aussi bonne santé que lorsqu’il est arrivé le matin. »
L’A79 est à ses yeux une expérience enrichissante où il est au contact d’un nombre important de métiers différents et c’est un défi pour lui de mener à bien chacune de ses missions.