Nicolas Dault, technicien topographe

Nicolas Dault est technicien topographe depuis 1996, il a rejoint le projet Axelia le 10 août 2020. En 2003, un changement s’opère lorsqu’il devient préparateur de commande et cariste dans la grande distribution. Trois années plus tard, il retourne à son métier de topographe dans un cabinet de géomètre à Fleurance. Cabinet pour le compte duquel il effectue une mission sur un chantier d’autoroute à Montpellier jusqu’à l’été 2018. En 2020, il est en mission sur un autre chantier où un de ses collègues envoi son CV pour le projet Axelia et postule à son insu. Sa candidature intéresse les recruteurs et il est retenu pour travailler sur le chantier de la future autoroute A79.

Se laissant séduire par l’envergure du projet, il poursuit le processus de recrutement et est embauché en tant que technicien topographe dans une équipe de six sur le TOARC B. Sa mission sur le chantier est de relever des points de repère afin de déterminer des coordonnées qui serviront à l’implantation du projet dans l’espace. Il réalise aussi des auscultations, c’est-à-dire qu’il scanne et mesure la position de certains éléments, et vérifie s’ils bougent au fil du temps. Ainsi, il effectue une première mesure, appelée « Etat Zéro », qui est la mesure de référence à laquelle il compare les suivantes. 80 % du métier de topographe s’exerce sur le terrain. Le temps passé au bureau sert à calculer les données relevées, les analyser et les comparer aux données de base.

Sur la base vie de Toulon-sur-Allier et sur l’ensemble du chantier, Nicolas salut une belle cohésion d’équipe et de bons rapports entre collègues. « Nous avons tous les outils pour fournir un travail de qualité. Nous bénéficions d’un bon matériel et vivons ce chantier comme un challenge au quotidien » souligne-t-il en mot de fin.