Jane Métral, conductrice de travaux

Jane Métral est conductrice de travaux sur les passages inférieurs du TOARC D qui s’étend de Diou à Digoin. Diplômée d’une école d’ingénieurs spécialisée dans la construction, elle a toujours eu l’âme d’une scientifique et a su assez tôt qu’elle voudrait s’orienter vers le BTP. C’est ainsi qu’elle a rejoint le groupe Eiffage pendant sa 5ème année d’école, pour son stage de fin d’études.
A l’issue de ce stage, Jane a été recrutée pour un premier emploi au sein des équipes d’Eiffage Génie Civil dont elle fait partie depuis 2 ans et demi à présent. Avant le projet Axelia, elle a principalement travaillé sur des ouvrages de plus petite échelle tels qu’une alvéole dans le quai de la gare SNCF de Lyon, ou encore la construction d’une passerelle en bois pour piétons – au-dessus d’une rivière à Roanne.
En mission avec 5 collaborateurs pour la réalisation des travaux sur les passages inférieurs, elle a été attirée par l’envergure de ce projet de mise au standard autoroutier de la RN79. Elle note qu’à la différence des chantiers moins conséquents où les équipes sont appelées à plus de polyvalence, sur un chantier de cette ampleur, elle est dédiée à un poste bien spécifique, sur des ouvrages spécifiques.
À la question de savoir comment se déroule la journée d’une conductrice de travaux, Jane Métral nous répond : « Une journée type commence en général par du bureau pour traiter des sujets urgents puis un tour de chantier en deuxième partie de matinée pour voir les équipes et l’avancement sur le terrain. Dans l’après-midi j’ai souvent une réunion de programmée ou un rendez-vous qui s’intercale dans une session de travail à mon bureau. Sinon, je prépare et j’anticipe le chantier sur les sujets à venir. »