Amandine Marc, responsable environnement

Issue d’une formation d’ingénieure en traitement des eaux et environnement, Amandine Marc est responsable environnement pour le compte de la maîtrise d’œuvre EGIS dans le cadre du projet Axelia. Arrivée en juin 2018, elle fait partie des rares personnes à avoir participé aux études préalables, à l’offre, aux études environnementales et à être encore présente pendant la phase chantier de la future A79.

« Des études jusqu’à la fin du projet, on rencontre beaucoup de collaborateurs qui terminent leurs missions et vont sur d’autres projets avant la fin du chantier. »

Avant de se familiariser aux constructions autoroutières en 2017 avec l’A75, Amandine a travaillé sur des stations d’épuration, des conduites de travaux pour les eaux usées et des centres d’enfouissement technique. C’est en 2016 qu’elle rejoint EGIS et participe à des études environnementales pour des projets linéaires (infrastructures autoroutières ou ferroviaires). Elle a notamment travaillé sur les métros du Grand Paris et a réalisé un projet d’innovation en écoconception pour la SNCF à Marseille.

Sur le chantier A79, son rôle est de veiller au respect des écosystèmes et de la biodiversité qui entourent le chantier. Ses missions impliquent des reporting aux services de l’État, des actions de terrains qui consistent à faire de la surveillance quotidienne du chantier ainsi que du contrôle de l’application des procédures et de l’arrêté préfectoral. Elle participe entre autres à des inventaires et des sauvetages d’espèces sur le terrain.

La pédagogie, la sensibilité aux problématiques de chantier et bien entendu un fort intérêt pour l’environnement sont pour elle des qualités essentielles à avoir. « Dans le monde des travaux publics, le volet environnemental requiert une grande capacité à accepter les limites imposées par le contexte. Il faut savoir faire des compromis et savoir prendre du recul. Concernant la RN79, il s’agit d’un linéaire important qui de fait représente un grand challenge. Travailler sur un projet depuis sa phase d’étude jusqu’à son aboutissement final donne un sens, une dimension plus importante au métier que l’on exerce. »

Pour Amandine, le projet A79 est également un challenge personnel qu’elle vit avec passion car « Dans ma vie de mère et d’épouse comme dans ma vie professionnelle, je n’ai pas le sentiment de faire des concessions. Je m’épanouis pleinement dans les deux domaines, grâce à une certaine organisation avec mon époux et à une énergie que je porte en moi depuis toujours. » souligne-t-elle pour conclure.