La vie du chantier

Actualités travaux, portraits des hommes et des femmes du chantier, lettres d’informations, etc. Découvrez les avancées du projet de l’A79.

Attention : pour la sécurité de tous le chantier est interdit au public.

La vie du chantier

Actualités travaux, portraits des hommes et des femmes du chantier, lettres d’informations, etc. Découvrez les avancées du projet de l’A79.

Parlons archéologie : les fouilles (2/5)

Une série de 5 épisodes autour des missions du Service d'Archéologie Préventive du Département de l'Allier (SAPDA)

Parlons archéologie : les diagnostics (1/5)

Une série de 5 épisodes autour des missions du Service d'Archéologie Préventive du Département de l'Allier (SAPDA)

De la RN79 à l’A79, à mi-parcours

Un après le démarrage des travaux, le chantier de la future A79 avance à bon rythme et ne cesse de modifier les paysages traversés.

Les aménagements paysagers de l’A79

Si le paysage est toujours une composante importante d'un projet d'infrastructure, sa qualité exceptionnelle en Bourbonnais en fait un volet essentiel de la future A79.
Très tôt dans le calendrier du projet Axelia, une démarche volontariste pour préserver la biodiversité a été déployée - accompagnée par la société spécialisée Végétude et avec un engagement fort : l'utilisation de la marque "Végétal local"*, appliquée à 35 % des espèces plantées.
Mais le principal enjeu de ces aménagements porte sur la prise en compte des attentes des différents publics, et surtout sur la conciliation de ces attentes. Les riverains souhaitent avant tout que le végétal serve à masquer l'autoroute et à en atténuer les impacts (visuels, sonores). Pour l'État, l'objectif est de mettre en valeur un patrimoine remarquable par sa beauté ; enfin, les besoins de chaque commune lui sont spécifiques, en fonction de sa situation sur le tracé. Le but est de trouver, par l'échange et le dialogue, une solution optimale qui intègre les contraintes de chacun.
En dépit d'un planning très court, c'est bien la nature qui aura le dernier mot. Il faut laisser aux quelque 70 000 plants labélisés, dont la constitution est en cours, le temps de devenir robustes. La majorité des plantations aura donc lieu après la mise en service, durant l'hiver 2022-2023.
*Créée en 2015, la marque "Végétal local" est un outil de traçabilité des végétaux sauvages, issus de collectes en milieu naturel, et originaires de la région écologique concernée. Elle vise à contribuer à restaurer les écosystèmes et les fonctionnalités écologiques par des gammes spécifiques.

Amandine Marc, responsable environnement

Issue d’une formation d’ingénieure en traitement des eaux et environnement, Amandine Marc est responsable environnement pour le compte de la maîtrise d’œuvre EGIS dans le cadre du projet Axelia. Arrivée en juin 2018, elle fait partie des rares personnes à avoir participé aux études préalables, à l’offre, aux études environnementales et à être encore présente pendant la phase chantier de la future A79.

« Des études jusqu’à la fin du projet, on rencontre beaucoup de collaborateurs qui terminent leurs missions et vont sur d’autres projets avant la fin du chantier. »

Avant de se familiariser aux constructions autoroutières en 2017 avec l’A75, Amandine a travaillé sur des stations d’épuration, des conduites de travaux pour les eaux usées et des centres d’enfouissement technique. C’est en 2016 qu’elle rejoint EGIS et participe à des études environnementales pour des projets linéaires (infrastructures autoroutières ou ferroviaires). Elle a notamment travaillé sur les métros du Grand Paris et a réalisé un projet d’innovation en écoconception pour la SNCF à Marseille.

Sur le chantier A79, son rôle est de veiller au respect des écosystèmes et de la biodiversité qui entourent le chantier. Ses missions impliquent des reporting aux services de l’État, des actions de terrains qui consistent à faire de la surveillance quotidienne du chantier ainsi que du contrôle de l’application des procédures et de l’arrêté préfectoral. Elle participe entre autres à des inventaires et des sauvetages d’espèces sur le terrain.

La pédagogie, la sensibilité aux problématiques de chantier et bien entendu un fort intérêt pour l’environnement sont pour elle des qualités essentielles à avoir. « Dans le monde des travaux publics, le volet environnemental requiert une grande capacité à accepter les limites imposées par le contexte. Il faut savoir faire des compromis et savoir prendre du recul. Concernant la RN79, il s’agit d’un linéaire important qui de fait représente un grand challenge. Travailler sur un projet depuis sa phase d’étude jusqu’à son aboutissement final donne un sens, une dimension plus importante au métier que l’on exerce. »

Pour Amandine, le projet A79 est également un challenge personnel qu’elle vit avec passion car « Dans ma vie de mère et d’épouse comme dans ma vie professionnelle, je n’ai pas le sentiment de faire des concessions. Je m’épanouis pleinement dans les deux domaines, grâce à une certaine organisation avec mon époux et à une énergie que je porte en moi depuis toujours. » souligne-t-elle pour conclure.

Vincent Forissier, responsable des activités viabilité-sécurité

Vincent Forissier est responsable des activités viabilité-sécurité depuis le 1er avril 2020. Embauché par APRR, il est rattaché au site de Dompierre-sur-Besbre du district d’Auvergne qui exploite l’actuelle RN79 entre les diffuseurs de Chemilly et Digoin.

Avant le projet Axelia, Vincent a exercé le métier de responsable qualité produits dans l’industrie, au sein d’une entreprise de fabrication de moteurs pour poids lourds, bateaux, bus et engins agricoles. Il a souhaité travailler sur le chantier de la future A79 car, originaire de Coulanges, ce projet de mise aux normes autoroutières a pour lui une importance particulière, tant il était attendu sur le territoire.

« Beaucoup de résidents locaux ont perdu quelqu’un de plus ou moins proche sur la RN79. C’est donc important pour moi de participer à la création de l’autoroute A79 qui offrira plus de sécurité. De plus, ce nouveau métier est un challenge personnel. »

Passer de l’industrie aux infrastructures autoroutières n’a pas été un changement en tout point pour Vincent. Ayant déjà des acquis en management d’équipes, c’est toute la technique du domaine de l’exploitation autoroutière qu’il lui a fallu apprendre. Un apprentissage qui se poursuit au quotidien souligne-t-il, avec des collaborateurs qui l’ont très bien accompagné dans sa prise de poste. « Chez APRR, comme chez Eiffage, il règne un esprit de famille, de la bienveillance et une politique d’encadrement qui ont facilité mon intégration. »

En tant que responsable des activités viabilité-sécurité, son travail consiste à planifier les opérations de balisage et à assurer les missions de viabilité courante de l’autoroute, à former et accompagner les agents du district, à suivre les missions de tous les intervenants y compris extérieurs. Il est également chargé de la gestion des interventions sur évènement et de leur suivi. Il participe au pilotage général du site. Le cœur de métier de Vincent reste toutefois la sécurité du personnel et des clients. C’est avec fierté qu’il précise que, depuis la reprise d’exploitation en mars 2020, avec tous les moyens techniques et humains mis en place, le taux d’accidentologie a fortement diminué sur la RN79 entre Montmarault et Digoin. « La mise en service de l’A79 sans accident mortel fait partie de nos ambitions. »

Thibaut Meskel, responsable environnement

Thibaut Meskel est responsable environnement sur le chantier de la future A79. Il travaille sur les mesures compensatoires à mettre en place dans le cadre de la construction de la nouvelle infrastructure routière. À ce poste, il a participé à l’élaboration du dossier de demande d’autorisation environnementale. Une autorisation préalable au démarrage des travaux, tenant compte de différentes lois en vigueur et du passage du chantier par de nombreux espaces à enjeu écologique.
Les mesures compensatoires reposant sur le fait de recréer des espaces naturels, propices à la survie et au développement de certaines espèces ciblées, son métier consiste à trouver des sites appropriés avec l’aide des opérateurs fonciers et des bureaux d’études en écologie puis de contractualiser ces sites avant d’engager les travaux de restauration et le suivi naturaliste.
Sur 15 ans d’expérience dans l’environnement, Thibaut a passé 13 ans chez APRR avant de rejoindre ALIAE.

Joao Mendes Soares, projeteur

Joao Mendes Soares exerce le métier de projeteur et travaille sur le chantier Axelia-A79 en tant que prestataire externe. Employé de l’entreprise Servicad, société d’ingénierie et de topographie, il est en mission sur le projet depuis l’été 2019.   Titulaire d’un master en génie civil, il a été professeur d’université en gestion de travaux au Cap-Vert, puis ingénieur génie civil au Portugal, avant de s’installer en France où il est projeteur depuis 2014. Il a travaillé sur le prolongement du tramway T3 à Paris.

Son métier consiste à réaliser des plans de phasage et d’exécution à partir des calculs faits par les ingénieurs. Il assure la conception sur plan d'un projet à partir d'un cahier des charges et de spécifications techniques. Il étudie également la faisabilité des plans d’ensemble et conseille techniquement les dessinateurs. En tant que projeteur, sa participation au chantier de la future A79 prend fin il y a peu avec l’achèvement des plans qu'il était chargé de fournir.

Pour Joao, « la collaboration avec Eiffage sur un tel chantier est un enrichissement professionnel et une fierté de prendre part à la création d’une autoroute aussi importante. »

Julie Jérôme, assistante ressources humaines

Julie Jérôme est assistante ressources humaines chez Eiffage depuis l’automne 2019. Auparavant salariée d’une entreprise de l’industrie métallurgique, elle a été repérée sur LinkedIn et recrutée par le Groupe pour le chantier de la future A79. Pour elle, le projet Axelia est une occasion de participer à la construction d’une infrastructure de grande importance pour le département et à la mise en sécurité de cette route fortement accidentogène.
Originaire de l’Allier, elle a su activer son réseau et se mettre en relation avec des entreprises locales, des hébergeurs et des restaurateurs afin de préparer au mieux l’arrivée des équipes travaux en 2020.
Présente depuis « l’avant travaux », elle a suivi tous les nouveaux compagnons dans leur prise de poste et les accompagnera également à la fin du chantier. Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, Julie a pour rôle de replacer les salariés permanents sur d’autres chantiers et de gérer la fin de contrat ou le reclassement des CDI de chantier.

Stéphane Izern, ingénieur méthode travaux

Stéphane Izern est jeune diplômé de l’ENI de Tarbes (École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes – ENIT) et occupe le poste d’ingénieur méthode travaux pour le projet Axelia. Il a débuté sur le chantier A79 en février 2020. Avant de rejoindre les équipes de l’A79, il travaillait essentiellement sur des ouvrages d’art dans une entreprise spécialisée en génie civil. Ce qui lui a donné envie d’intégrer Eiffage, spécialement pour le projet Axelia, c’est « l’envergure du chantier A79 et sa dimension multi-métiers ».
Dans le cadre de ses fonctions, Stéphane est chargé de coordonner les quatre grands corps de métier : terrassement, ouvrages d’art, assainissement et chaussées. L’ingénieur assure l’organisation et le suivi du planning des intervenants qui participent à l’élaboration et à l’exécution des travaux. Un rôle qui l’amène aussi à se pencher de près sur les nombreux plans pour vérifier s’il n’y a pas d’erreur ou d’oubli : « Nous avons des réunions chaque semaine pour contrôler la bonne avancée du chantier et pour anticiper ou résoudre les problèmes éventuels qui pourraient engendrer des retards. Car une difficulté rencontrée par un corps de métier peut se répercuter sur tous les autres intervenants et gripper la marche en avant des travaux. »

Jacky Roger, chef de chantier – maître compagnon

Jacky Roger est chef de chantier maître compagnon sur le chantier A79. Il travaille dans le génie civil depuis plus de 26 ans et prendra sa retraite en 2021. Le chantier de la future A79 étant son dernier. Sa première collaboration avec le groupe Eiffage remonte à la construction du viaduc de Millau pour lequel il avait été embauché en contrat à durée de chantier. Après cet ouvrage, il a travaillé pour d’autres entreprises françaises du BTP, avant de revenir dans les rangs d’Eiffage. Il a été chef d’équipe, assistant chef de chantier, chef de chantier et enfin maître compagnon. Il a effectué plusieurs missions en Afrique et en Outre-mer. Il a formé des équipes aux techniques de banchages au Sénégal et a travaillé sur un chantier de 32 silos à réhabiliter à Abidjan-Côte d’ivoire.

Sur le chantier A79, il est affecté au viaduc de l’Allier et au viaduc du Rio de Bessay. Il est en charge de coordonner les différents groupes de compagnons qui interviennent sur ces ouvrages et de faire respecter le planning hebdomadaire établi par le conducteur de travaux. Dans son rôle de maitre compagnon et ayant une grande expérience dans la construction des ouvrages d’art, Jacky assure le suivi et l’aménagement des plannings en se conformant aux objectifs fixés pour la semaine. En fonction des contraintes ou des possibilités constatées sur le terrain, il peut repousser l’intervention d’une équipe ou l’avancer de sorte à adopter un rythme plus adéquat et favorable au bon déroulement des travaux. Dans tous les cas de figure, l’objectif reste d’achever toutes opérations au programme de la semaine, sans accuser de retard.

Sur cette dernière année en tant que salarié d’Eiffage, il apprécie la confiance que lui témoigne sa hiérarchie et l’autonomie qui en découle.

« Je m’entends bien avec le conducteur de travaux, ce qui rend la collaboration plus efficace. Ils sont ouverts aux propositions et nous travaillons en bonne intelligence. »

Sandra Bailly, assistante administrative

Sandra Bailly, est assistante administrative pour les TOARC C et D (section de travaux de Montbeugny à Digoin). Originaire de Bourbon-Lancy, elle fait partie des résidents locaux recrutés par Eiffage dans le cadre du projet Axelia. Avant de prendre ce poste, Sandra a été cheffe d’exploitation agricole pendant 10 ans. « Mon atelier avicole a brûlé et il a fallu rebondir. Alors, je me suis reconvertie ».

Sur l’installation chantier des Vernisses à Diou, Sandra s’occupe d’orienter ses différents interlocuteurs vers les collaborateurs qui répondront le mieux aux besoins qui lui sont exprimés. Les bureaux de Diou comptent un peu plus de 120 personnes et elle connaît tout le monde. « Sur le chantier, il y a quatre grands corps de métiers - terrassement, ouvrages d’art, assainissement et chaussées- et de multiples intervenants. Mais tous ne se connaissent pas. L’une de mes missions, c’est donc d’assurer la coordination entre les services. En fonction des questions et des besoins, c’est à moi de faire le lien entre les directions, de passer les messages, de mettre en relation les uns avec les autres ».

Un autre aspect de son métier est de gérer les appels téléphoniques, de rédiger des courriers et des notes de service ou encore de classer des dossiers. En tant qu’assistante administrative, Sandra est également le premier contact des personnes extérieures au chantier. Dans la rubrique contact du site internet, comme lors des réunions publiques, le numéro de téléphone communiqué est le sien. Elle se charge ensuite de répondre à vos questions ou de reconduire vos demandes vers les services concernés pour y répondre.

26/10/2021
Lettre du chantier – n°5

Cinquième numéro de la lettre du chantier Axelia - A79

07/07/2021
Lettre du chantier – n°4

Quatrième numéro de la lettre du chantier Axelia - A79

15/04/2021
Lettre du chantier – n°3

Troisième numéro de la lettre du chantier Axelia - A79

15/01/2021
Lettre du chantier – n°2

Retrouvez le deuxième numéro de la lettre du chantier Axelia - A79

10/11/2020
Carte des passages supérieurs

Carte des ouvrages de franchissement supérieurs de la RN79 de Sazeret à Digoin.

26/10/2020
Réunions publiques

Réunions publiques automne 2020 - Autoroute A79

31/08/2020
Lettre d’information aux riverains N°1

Lettre d'information N°1 - Autoroute A79

08/07/2020
Dossier Presse

Dossier de presse - Autoroute A79