Le projet Axelia, un moteur pour l’emploi local

Conformément aux engagements sociétaux pris dans le cadre du projet Axelia, de vastes campagnes de recrutement ont été menées dans la région. À l’été 2021, un an après le début des travaux, ce sont près de 1 144 collaborateurs que l’on retrouve sur le chantier de la future A79.  Parmi eux, 724 sont salariés du groupe Eiffage.

En terme de recrutement local, 67% des 134 nouvelles personnes embauchées par Eiffage sont originaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En contrat d’intérim, le taux grimpe à 76% de résidents de l’Allier sur 207 intérimaires.

Outre les nouvelles embauches et l’intérim, le projet Axelia avait aussi l’engagement de consacrer 190 000 heures de travail à des personnes en insertion. Cet objectif est largement atteint puisque plus 233 000 heures d’insertion ont déjà été réalisées.

Côté exploitation, le recrutement local est également de rigueur. 25 personnes ont été embauchées pour les centre d’exploitation de Montmarault et de Dompierre-sur-Besbre. Il s’agit principalement de personnes originaires de l’Allier. Pour les besoins d’exploitation de la RN79, le centre de Montmarault emploie 32 collaborateurs et celui de Dompierre-sur-Besbre en compte 17. 4 ouvriers autoroutiers supplémentaires seront recrutés à Dompierre-sur-Besbre pour la mise en service.