La compensation environnementale en zone humide

Pour construire l’A79 tout en préservant la biodiversité très riche du département, environ 380 ha de sites compensatoires sont prévus. Cette compensation visera à restaurer ou créer des milieux favorables au développement d’espèces spécifiques. Il s’agit de milieux forestiers et bocagers mais aussi de zones humides, de haies ou encore de mares.

Dans le cadre des mesures compensatoires liées aux zones humides, une parcelle de 5 ha dotée d’un étang de 2 ha a été acquis à Saint-Pourçain-sur-Besbre. Cet étang a été formé en créant une digue sur un cours d’eau. La compensation consistera alors à déconstruire la digue et rendre au cours d’eau son fonctionnement normal en recréant un tracé naturel.