Chantier A79 : préserver la ressource en eau

L'engagement environnemental d'Axelia intègre un volet important sur l'eau, aussi bien pendant le chantier qu'en phase d'exploitation.
Pour chaque projet de construction d'autoroute, la loi sur l'eau prévoit des dispositions visant à préserver la ressource en eau de toute pollution, que celle-ci soit chronique - par exemple l’usure des pneus, des freins, émise en permanence par la circulation automobile - ou accidentelle.
Pour répondre à ces enjeux majeurs, des bassins de traitement sont implantés environ tous les kilomètres. Ils récupèrent les polluants par un réseau d’assainissement, les traitent et relâchent ensuite une eau propre. Sur l'A79, 79 bassins sont ainsi en cours de construction, avec l'objectif d'une chaussée assainie à 100 %. Ces bassins font aussi office de tampons en stockant l'excédent d’eau dû aux fortes pluies.
Dès la phase chantier, des dispositifs provisoires ont été installés pour protéger le point de captage d'eau potable : toute la zone des travaux a été imperméabilisée afin qu'il n'y ait pas de lien direct entre ce dernier et les eaux provenant du chantier, récupérées dans des bassins temporaires.
Conformément aux dispositions de l'arrêté environnemental d'août 2020, le chantier fait l'objet d'une surveillance permanente : 55 points d'analyse permettent de mesurer ses impacts sur les cours d'eau, les mesures étant transmises en temps réel aux services de l'état et donnant lieu si besoin à des actions correctives.