Un silex dans l’Allier !

Dans le cadre du projet Axelia, rappelons que l’Etat a prescrit 44 diagnostics archéologiques (soit 200 hectares) sur les 88 kilomètres du chantier.
Les diagnostics terrestres ont été menés par le service départemental d’archéologie préventive de l’Allier et l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives). Il y a peu l’Inrap a également effectué les diagnostics subaquatiques dans la rivière Allier à l’emplacement du futur Viaduc. Ces explorations, et la découverte d’un silex, ont confirmé l’occupation préhistorique de cette zone.

La fouille subaquatique est un domaine de l’archéologie consacré à la recherche et à l’étude des vestiges se trouvant dans les eaux douces. Le but étant d’enrichir nos connaissances des activités humaines du passé. Elle se pratique dans les eaux intérieures, par opposition à l’archéologie sous-marine pratiquée en mer. Le milieu aquatique, en général, s’avère très propice à l’archéologie. L’eau douce quant à elle protège les objets des actions humaines destructives ; les éléments y sont à l’abri de l’oxygène, de la lumière et des organismes biologiques, ce qui favorise un bon état de conservation.