Fin des travaux sur les 30 premiers kilomètres de la future A79

Les travaux de mise au standard autoroutier de la RN79 entre Sazeret (03) et Digoin (71) touchent à leur fin.

Après bientôt deux années de chantier sur les 88 kilomètres du tracé, la section de Montmarault à Chemilly est mise sous exploitation le vendredi 1er juillet 2022.  Comprenons ainsi que, 30 kilomètres de la future A79 – depuis la barrière de péage de Deux-Chaises jusqu’à Chemilly – sont entièrement confiés à l’exploitant APRR, sans zones de travaux et avec la circulation en 2 x 2 voies. Il s’agit d’une infrastructure aujourd’hui mise aux normes autoroutières en vigueur, assurant plus de sécurité et de confort à ses utilisateurs.

Cependant, la RN79 n’étant pas encore une autoroute, certaines restrictions demeurent. Ainsi, la limitation de vitesse est abaissée de 20 km/h afin de respecter la règlementation. Dans la zone de Deux-Chaises au Montet la vitesse autorisée sera de 90 km/h et, du Montet à Chemilly les automobilistes rouleront à 110 km/h. Ces restrictions seront levées à la mise en service de l’autoroute A79.

De même, tenant compte du statut de route nationale de l’infrastructure, ces 30 premiers kilomètres resteront gratuits jusqu’au passage en autoroute en octobre 2022. La barrière de péage de Deux-Chaises permettra uniquement l’acquittement ou la prise de ticket pour les trajets en provenance ou vers l’A71.

Fin octobre, à son ouverture, l’A79 sera la première liaison autoroutière en péage à flux libre en France, c’est-à-dire sans barrière de péage physique. Déjà proposée au Portugal, en Espagne, en Autriche et aux Etats-Unis, la technologie du péage en flux libre permet de fluidifier la circulation synonyme de gain de temps pour les clients, de réaliser des économies de carburant, de diminuer les émissions de CO2 et, enfin, de réduire l’artificialisation des sols.

Les informations et les offres sur le péage à flux-libre sont d’ores et déjà disponibles sur le site https://www.aliae.com/