Du diagnostic aux fouilles archéologiques

62 diagnostics archéologiques ont été réalisés sur l’ensemble du tracé, couvrant une surface de 227 ha. Ces diagnostics ont permis d’identifier 35 sites et indices de sites dont une quinzaine feront l’objet de fouilles préventives. La chronologie de ces sites fait état d’une dense occupation qui s’étire de l’âge du Bronze à l’époque Moderne. Plusieurs établissements ruraux (à vocation agricole) et des installations artisanales (production de céramiques) antiques ont ainsi été retrouvés dans l’environnement de l’agglomération gallo-romaine de Toulon-sur-Allier.

Ces fouilles permettront de déterminer si certains de ces sites recèlent des vestiges historiques et de les étudier. Sur la commune de Toulon-sur-Allier, elles ont débuté  au mois de février. Repartie en plusieurs chantiers confiés au SAPDA (Service d’Archéologie Préventive du Département de l’Allier) et à l’entreprise d’archéologie préventive Archéodunum, une surface totale de 17 ha sera scrutée par les archéologues à recherche de vestiges historiques. Pour les deux parcelles gérées par le SAPDA à Toulon-sur-Allier, les fouilles devraient se terminer le 16 avril. En cas de découverte remarquable, elles se poursuivront sur un mois supplémentaire. Sur le site du lieu-dit Les Vignots, des structures de fondations marquant des lieux d’habitations, des tuiles et des céramiques antiques ont été mis à jour.